Annonce : Célébrons au 3 juillet 2021, le cap franchi du solstice d'été

Il y a six mois, au cœur de l'hiver, nous avons célébré le retour de la lumière, imperceptible encore, au jour de la plus longue nuit. Aujourd'hui, elle est là et bien là, la lumière. Le jour a poussé la nuit dans ses retranchements. Le soleil est au plus haut, avec ses promesses de chaleur[1] et de récolte. Nous nous apprêtons à célébrer son triomphe.

Après le point d'équilibre de l'équinoxe, nous arriverons le 21 juin (à 5h32 en France, pour celleux qui veulent être précis⋅es), au point de bascule du solstice.

Cette profusion de chaleur et de lumière nous invite à la joie, à l'ouverture. A célébrer, à rayonner. Mais aussi à l'audace, à s'affirmer. Sortir de l'ombre.

Dire non. Dire oui à la vie, chanter l'harmonie. Se dresser pour ce qui est juste. Ouvrir les bras à l'adelphité[2]. Dans la joie, l'amour, la détermination.

D'une manière ou d'une autre, chacun·e à sa manière, laisser éclater qui nous sommes.

Le soleil tape fort, et déjà nous cherchons l'ombre. Elle arrive. Nous savons que les jours raccourcissent, l'été ne durera pas. Nous célébrons le temps présent aussi parce qu'il n'est pas éternel. Offrons et offrons-nous un temps de joie. Et si l'époque n'est pas joyeuse, nous en avons encore plus besoin.

Oser, foncer, rayonner, exprimer, rencontrer... Après tout cela, nous aurons peut-être besoin de rentrer en nous. Et petit à petit, le retour de l'obscurité nous y invitera. Au retour à l'intérieur et à l'équilibre.

En attendant, c'est avec joie que nous nous retrouverons le 3 juillet. Bien entendu, nous veillerons à prendre toutes les précautions d'usage qui conviennent.

Ithilwen


[1] même si on est déjà en pleine canicule.

[2] on connaît la fraternité. La sororité, c'est la même chose pour les sœurs. L'adelphité inclut frères, sœurs et adelphes non-binaires.

Annonce : Équinoxe de printemps 2021 en équilibre chez soi

Vous avez dû le remarquer : le soleil ne respecte plus le couvre-feu. Pendant que notre horizon se plombe, que l'actualité annonce des heures sombres, les jours rallongent. Dans l'écho des bruits de bottes, le retour des chants d'oiseaux. Les prés et jardins se colorent.

Avec le contexte épidémique, l'activité humaine s'est ralentie, mais la terre qui danse autour du soleil n'a pas perdu le tempo. Le jour prend le pas sur la nuit, qu'importe que la période soit troublée pour nous. La vie continue, et l'équinoxe est presque là. Encore une fois, la question des retrouvailles s'est posée, et la réponse n'a pas été évidente. La situation épidémico-politique n'a pas éteint en nous la disposition à célébrer ce passage, mais nous avons tout de même choisi de ne pas nous réunir pour l'équinoxe de printemps cette année.

Cet équinoxe est pour le 20 mars, sous une demi-lune croissante[1]. Ce moment nous invite à rechercher un équilibre. Pas forcément un milieu, tous curseurs au centre, mais la combinaison qui nous permet de tenir debout ici et maintenant, dans ce que nous vivons.

C'est le moment où nous célébrons le printemps, le temps des semis, avec ses énergies de renouveau, le réveil des forces de vie. Celles qui souvent secouent les créativités endormies, appellent à l'action, au démarrage de nouveaux projets, à la mise en pratique de ce qui a maturé durant l'hiver. Mais ce n'est pas parce que nous entrerons dans le signe du bélier qu'il faut foncer tête baissée ! Ce temps, assez bref, où la nuit est encore sensiblement égale au jour invite à regarder encore en nous, pour agir avec discernement et depuis ce que nous sommes profondément et entièrement.

Cognassier du Japon – Photo par Ithilwen
Cognassier du Japon – Photo par Ithilwen

Sous le soleil de retour, la sève monte et la vie se réveille. Nous célébrons des forces de vie brutes, sauvages, qui sont aussi en nous. Qu'en ferons-nous ?

Ithilwen


[1] Plus précisément à la veille du premier quartier.

Retour sur le rituel des familles pour Imbolc

Ce matin nous nous sommes réunis pour les rdv des familles avec pour commencer l’atelier créatif pour les enfants qu’une maman avait organisé (merci à elle de me relayer régulièrement sur ce point là, ça soulage mon organisation générale). Le thème de l’atelier est toujours en lien avec la saison évidemment, et cette fois les … Continue reading "Retour sur le rituel des familles pour Imbolc"

Prière à Brigantia

Au tournant de la période SombreTu Es l’espoir qui renait Tu incarnes à la foisla sensibilité vulnérable des femmes en coucheet la puissance de celles qui portent en elles le devenir de l’Humanité Tu es le point de rencontre,celui où nos Sources et La Source se mêlentpour faire naître une nouvelle Lumière Ô Brigantia en … Continue reading "Prière à Brigantia"

Invitation Imbolc

Imbolc est arrivé mais nous n’étions pas prêt Pas prêt à lâcher nos fausses vérités et enfin, nos cœurs libérer. La face obscure de L’Empereur nous poursuit, de son égo il nous sourit Il cherche à nous enfermer à vie dans les cadres qu’il a posé depuis le pays de l’oubli. Imbolc est arrivé mais … Continue reading "Invitation Imbolc"

Un solstice d'hiver en miroir au solstice d'été pour décembre 2020

En miroir du solstice d'été, c'est après une nouvelle mûre réflexion qu'il a été décidé pour la Clairière de la Rivière Chantante de ne pas se réunir, cette fois, pour le solstice d'hiver du mois de décembre 2020.

En effet, si rencontres et réjouissances sont importantes au creux de cette période de troubles, il y a aussi un équilibre à trouver pour ne pas multiplier les contacts. Or, les plus régulièrement présent⋅es célèbreront le solstice à La Sente de l'Awen, nous nous centrerons donc sur un seul moment de partage. C'est la qualité plutôt que la multiplicité des rencontres qui compte.

En guise d'illustration, l'image miroir de celle présentée pour le solstice d'été. Au solstice d'hiver pour l'hémisphère nord, cette fois, la face de la Terre la plus éclairée est celle de l'hémisphère sud.

La Terre lors du solstice d'hiver de l'hémisphère nord, licence CC-BY-SA Wikimedia Commons, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:La_Terre_au_solstice_d'hiver.png?userlang=fr
La Terre lors du solstice d'hiver de l'hémisphère nord, licence CC-BY-SA Wikimedia Commons, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:La_Terre_au_solstice_d'hiver.png?userlang=fr

Le solstice d'hiver aura lieu cette année, le 21 décembre à 11h03m heure locale. En ce moment, le soleil est au plus bas de sa course le long de la journée, il est rasant. Ce jour-là, son tracé suivra la courbe bleue devant nous si nous le regardons vers le sud.

La déclinaison du soleil au cours d'une journée, aux solstices et aux équinoxes, licence CC-BY-SA Wikimedia Commons, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Solar_declination.svg?userlang=fr
La déclinaison du soleil au cours d'une journée, aux solstices et aux équinoxes, licence CC-BY-SA Wikimedia Commons, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Solar_declination.svg?userlang=fr

C'est ainsi que le soleil se lèvera plus tard, se couchera plus tôt et que cette journée sera la plus courte de l'année.

C'est le cœur de la période sombre, le cap où l'attente de la promesse des jours meilleurs sera passé. La promesse sera tenue. Au niveau de l'ensoleillement.

Sans qu'il y ait pour autant de corrélation, ou de lien de cause à effet, nous ne pouvons que constater que le monde autour de nous est chamboulé, nous vivons comme une véritable plongée dans l'ombre de la société humaine, en tous cas telle qu'elle se manifeste médiatiquement.

Nous pouvons donc profiter de ce à quoi nous invite la sagesse païenne celte vis-à-vis de notre intériorité en cette période, à savoir aller à la rencontre de nos ombres, pour poser un regard lucide sur ce qui se passe autour de nous, sur l'ombre qui plane non seulement sur nos vies individuelles, mais aussi au niveau collectif. Dans "lucide", il y a "lumière", et nous pouvons nous reposer sur la nouvelle percée qu'opèrera le soleil au solstice pour faire la nôtre.

S'il n'est pas dit que nous serons tirés d'affaire après ce passage, nous pouvons mettre de la clarté dans ce qui se passe, et mieux nous préparer à ce que l'avenir nous réserve.

La spiritualité, ce sont ces choses-là tout à la fois: cultiver l'esprit, voir ce qui est, faire preuve de créativité.

Cultiver l'esprit, c'est le tendre vers des aspirations élevées.

Voir ce qui est, c'est voir les choses, telles qu'elles sont, avec discernement. Voir les choses "telles qu'elles sont" dans son sens le plus profond, c'est en réalité voir les choses sans filtre, dans toutes l'intensité du vivant. Ici,...

Prière à Dana

Depuis Samain tout s’est endormiLa Nature contre ton corps s’est blottieMais la mort n’est pas l’inertieEt dans tes entrailles se prépare la vie. A l’image de la Série du nombre Un(1)Tu nous enseignes que Tout est UnRien avant Toi et rien de plus que ToiSans Toi, rien il ne restera. Chaque année à la même … Continue reading "Prière à Dana"

Invitation solstice d’hiver

Naissance La Lumière perce le Chaos et les entrailles de la grande déesse se sont ouvertes pendant qu’elle accouchait Une lanterne nous est offerte pour découvrir le chemin que notre graine a choisi d’emprunter Une étincelle qui projette les blocages que notre Ombre a verrouillé C’est le temps de la renaissance mais la quête de soi n’est … Continue reading "Invitation solstice d’hiver"

Prière à Belisama

Ô Belisama,Toi que nous avons prié il y a six mois,Tu entres en ce jour en ton antre. Portant le feu de dehors en dedans,Obligeant nos regards à se tourner en dedans,Tu montres du doigt nos ombres. Ta Lumière qui, à la saison Claire nous a éblouieVient désormais nous guider dans la nuitPour surmonter nos … Continue reading "Prière à Belisama"

Retour sur notre rituel des familles pour Samain

Nous avons débuté notre rdv des familles par un atelier fabrication d’attrapes rêves sur des  »cercles » formés par du lierre. Puis tout tranquillement nous avons partagé le rituel sous le soleil de l’automne où petits et grands ont pu semer leurs vœux pour l’année à venir et célébrer les cycles de la nature. Un moment … Continue reading "Retour sur notre rituel des familles pour Samain"