De l'équinoxe d'automne à la nouvelle lune de Samhain 2019

Nous sommes aujourd'hui à la nouvelle lune de Samhain. Depuis l'équinoxe d'automne, la Roue de l'Année a entamé sa course dans la moitié sombre, marquant ainsi le début d'un processus de transformation dans la nature. Progressivement, dans nos régions, les feuillus voient leur feuilles changer de couleur puis tomber, la durée des jours se fait de plus en plus courte que celle de la nuit, les températures refroidissent, les éléments s'agitent, le vent se lève, quelques pluies commencent à arriver, et les oiseaux se mettent à migrer.

Même si tout cela semble un peu au ralenti ou décalé par rapport à ce que nous pouvions connaître avant les perturbations climatiques, ce mouvement que nous avons célébré à l'équinoxe est bel et bien à l'œuvre.

Voici un petit aperçu en images de quelques notes de cette célébration, où nous avions mis le processus de transformation au cœur de notre intention.

Romain, passionné de plantes, peu loin pour se joindre à nous, nous a fait part des particularités et vertus du cynorhodon. Ce faux-fruit, riche en vitamines C, mûr à cette période de l'année, recèle un mystère pour l'automne car il conserve ses vitamines après cuisson alors qu'il se dégrade en 30 minutes à la lumière du soleil...

Fruits de l'églantier
Fruits de l'églantier, par Hans 'Spone' Lemuet, https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Fruits%C3%89glantier.jpg

Sur notre autel, les ingrédients pour concocter un breuvage à l'instar de la potion que Cerridwen a fait bouillir dans son chaudron. Quelques cartes ont été disposées pour nous guider dans nos intentions.

Autel de l'équinoxe d'automne
Autel de l'équinoxe d'automne
Offrandes de l'équinoxe d'automne
Offrandes de l'équinoxe d'automne

Depuis, le temps s'est écoulé, nous voilà arrivé au temps de Samhain. La nouvelle lune présente ce jour souligne la plongée que nous entreprenons vers le cœur de la période sombre. Elle nous offre l'opportunité de mettre fin à un cycle, de nous débarrasser de ce qui nous entrave ou nous pèse, de mettre fin à ce qui doit, de transformer ce qui le mérite... Ce qui est opportun avant d'entamer cette nouvelle année celtique.

À vous toutes et tous qui nous lisez, nous vous souhaitons "Un beau temps de Samhain" !

Annonce : Équinoxe d'automne le 22 septembre 2019

La Clairière de la Rivière Chantante s'apprète à fêter l'équinoxe d'automne 2019. Le rendez-vous sera le 22 septembre.

Cette année, la Terre atteindra l'équinoxe d'automne, le 23 septembre à 07h50m (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Équinoxe#Dates), dans l'hémisphère nord.

À ce jour, l'ensoleillement a déjà commencé à réduire, et au moment de l'équinoxe, la durée de la nuit aura atteint et dépassera la durée d'ensoleillement quotidienne pour la durée de l'automne et de l'hiver.

Progressivement, ce phénomène naturel nous invite à prendre un nouveau rythme, à préparer nos réserves et réduire notre activité en préparation à l'hiver qui arrive. Notre métabolisme est conçu pour suivre les cycles de la nature, il évolue en phase avec ceux-ci.

Sur le plan intérieur, c'est le moment de mûrir les choses. Cette étape amorce la période d'introspection qui sera favorisée par notre rythme hivernal. Au préalable, nous avons l'opportunité d'entreprendre un processus de maturation. Ce processus intervient à la période des vendanges, qui verra la transformation du raisin en vin. Il nous invite à intégrer et transformer le fruit de nos expériences récoltées dans la période claire.

L'équinoxe d'automne procède d'une réelle alchimie intérieure, à nous de la mettre à profit pour le meilleur...

Aperçu du solstice d'été fêté le 29 juin 2019

La Lugnasad approche, et avec elle, la célébration de la moisson ainsi que de joyeuses retrouvailles à l'occasion de la traditionnelle assemblée de Lug.

En guise de retrouvailles, une part de la clairière ira retrouver sa clairière amie, La Sente de l'Awen.

Au cours de cet été se prépare aussi une rencontre en Bretagne, le septième Celtival de Brocéliande.

Voilà pour de réjouissantes perspectives. En attendant, nous pouvons déjà nous pencher symboliquement sur les premières récoltes de la moisson, en revenant sur un aperçu de notre solstice d'été.

En effet, si la publication est tardive, ce serait dommage de s'en priver. Et puis, ce deuxième rituel depuis le printemps est tout de même une étape significative pour notre clairière qui se remet en route, d'où la pertinence de l'inclure dans la jeune moisson...

Offrandes du solstice d'été
Offrandes du solstice d'été

Alors, le solstice d'été s'inscrit dans la lumière, l'intensité et dans notre capacité à rayonner comme l'évoque notre annonce de la fête.

Ce jour-là, la chaleur était au rendez-vous ! Les températures étaient plutôt culminantes. S'il y a quelque chose dont nous nous souviendrons, c'est qu'il a fait chaud. Mais pas que de ça, heureusement !

Malgré la chaleur, nous avons tout de même allumé un petit feu, pour y déposer nos offrandes. Nous avons aussi posé nos intentions d'éclat et de lumière (pour nos vies et la Terre).

À cette fête, nous avons mis à l'honneur l'arbre, comme l'évoquent les cartes disposées sur l'autel tout simple ci-après.

Autel du solstice d'été
Autel présenté en toute simplicité pour le solstice d'été : offrandes et cartes des arbres
.

Ces magnifiques cartes nous ont servi de support pour nous connecter à l'essence des arbres que nous avons choisis.

L'arbre a une présence forte dans notre tradition, il y tient un rôle important, tout comme dans la vie, où les recherches nous en apprennent de plus en plus sur eux et nous rendent compte successivement de leurs divers bienfaits dans les éco-systèmes.

Quant à nous, nous l'avons invité à nous pour nous inspirer un soutien dans ce que nous entreprenons et exprimons dans la vie. Puissent les arbres à votre tour vous inspirer force et bienveillance, et vous faire découvrir à quel point ils sont généreux. Prenez soin d'eux et contribuez à les préserver si vous pouvez, ils nous sont précieux. N'oublions pas non plus qu'ils sont porteurs de notre histoire...

Annonce : Solstice d'été le 29 juin 2019

La Clairière de la Rivière Chantante s'apprète à fêter le solstice d'été 2019. Le rendez-vous sera le samedi 29 juin.

Cette année, la Terre passera par le point du solstice de juin, le 21 juin à 15h54m (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Solstice#Dates), qui correspond au solstice d'été dans l'hémisphère nord.

À cet instant, le soleil occupe sa position apparente la plus éloignée de l'équateur, la durée du jour atteint son maximum dans nos régions.

Cet événement a une signification particulière dans la tradition celtique et druidique, il marque une des huits étapes de la roue de l'année, qui rythme le calendrier de plusieurs traditions païennes.

Au cours de cette période, l'intensité lumineuse est la plus grande, c'est le moment pour nous de rayonner de tout notre être, de manifester ce que nous sommes dans le monde.

Nous sommes au cœur de la période claire. Dans la nature, le printemps a vu germer et grandir les nouvelles pousses ; à ce stade, elles vont déployer tout leur potentiel, jusqu'à produire leurs fruits. C'est le moment de mener nos projets à bien pour en récolter la moisson lorsqu'ils seront arrivés à maturité.

C'est aussi et surtout une fête de joie dans laquelle, en la célébrant, nous nous relions à la vie, au sens du sacré, à la nature et aux cycles qui l'imprègnent.

À l'équinoxe de printemps, la rivière se remet à frémir

À l'équinoxe de printemps, la Clairière de la Rivière Chantante s'est remise à frémir.

Il est vrai que l'hiver n'était pas bien froid, ni bien long cette année, dans notre région. La tendance au climat à se réchauffer y est pour quelque chose...

Néanmoins, au cours de l'hiver, il est exceptionnel que la rivière gèle, et seulement par endroits. Par contre, pour sûr, la vie y est plus calme. C'était le cas de notre clairière en l'occurrence, qui avait amorcé une phase de dormance depuis la fin de l'été.

À l'arrivée du printemps donc, la rivière, et surtout ses habitants puisque son cours ne s'arrête jamais, se sont mis à frétiller. Poissons, amphibiens, loutres, et pourquoi pas castors, mais aussi oiseaux de rivières, l'activité d'une bonne part de ce petit monde s'est remise en route avec plus d'intensité. Sans oublier les plantes aquatiques, celles des berges, et les arbres en bord de cours d'eau. Le retour de l'ensoleillement se fait sentir, la sève monte, de nouvelles pousses jaillissent et la photosynthèse s'active.

Oui, comme dans toute la nature, la rivière se réveille au printemps. Ce fut le cas aussi de notre clairière. Elle est sortie de la léthargie hivernale dans laquelle elle avait été plongée, par nécessité.

Nous avons eu cœur à nous réunir à quelques-un·e·s et à relancer la vie de la clairière. Nous avons relancé son activité à l'équinoxe de printemps.

Voilà un petit souvenir de notre célébration :
Offrandes de l'équinoxe de printemps
Offrandes de l'équinoxe de printemps

Aujourd'hui, nous sommes désormais bientôt à Beltane, l'activité de la clairière se poursuit discrètement, à son rythme, sous la surface de l'eau, et nous avons le plaisir de mettre au jour son nouveau site web, qu'inaugure ce premier article.

Il en viendra d'autres !

Pour la suite, nous vous donnons rendez-vous pour le solstice d'été, puisque nous commençons notre reprise avec les solstices et équinoxes.

En attendant, nous vous souhaitons une joyeuse fête de beltane !

Prenez soin de vous, et puisse le mouvement de la Roue de l'Année vous insuffler ce qu'il y a de meilleur pour ce cycle en pleine croissance.

Awen !

Une île apparaît par-delà les brumes

Nous sommes au sortir d'Imbolc, des brumes habituellement épaisses se font plus volatiles. Au détour d'un chemin, le voyageur attentif pourra distinguer qu'elles laissent apparaître par-delà leur voile, une île.

Cette île, c'est l'Île Sacrée, c'est le lieu que j'ai choisi pour présenter mon parcours sur les sentiers celtiques, chamaniques et druidiques.

Je fais cela autant que pour donner à vivre ce qui m'a nourri, inspiré et aidé à grandir, que par satisfaction du chemin accompli, qu'il me plaît de valoriser en offrant une carte des terres visitées, à laquelle chacune et chacun pourra se référer en prenant le soin de consulter sa boussole intérieure pour déterminer les directions à prendre, y compris en dehors des sentiers battus.

Ce site vient tout juste d'être mis en ligne, il s'enrichira donc petit-à-petit, au gré des nouveautés à paraître et des améliorations de la mise en page.

À côté de celui-ci, je me penche depuis plusieurs années sur un projet de plateforme numérique dédiée au Celtivers fondée sur une informatique éthique, à mettre à disposition des Celtizens que nous sommes, qui aurait pour effet d'inscrire le respect de nos valeurs dans l'univers numérique.

J'ose espérer à présent que les tous premiers outils verront le jour très bientôt. Je passerai l'annonce sur ce blog.